[Route 66] Petit bilan du voyage

Voilà un petit bilan, un peu plus d’une semaine après avoir traversé pratiquement tous les États-Unis et notre retour en France. Nous nous sommes tous remis du décalage horaire et faisons à nouveau des journées « normales »…

Quelques chiffres intéressants…

Nous sommes donc partis du 25 juillet au 11 août (retour en France le 12) vers Chicago pour parcourir la Main Street of America jusqu’à Santa Monica. Pendant ces 18 jours sur place (ou 17 nuits), nous avons traversé 9 états différents dont 8 sur la Route 66 : l’Illinois, le Missouri, le Kansas, l’Oklahoma, le Texas, le Nouveau-Mexique, l’Arizona, le Nevada (hors Route 66) et la Californie. Nous sommes passés dans un nombre incalculable de petites, moyennes et grandes villes. Certaines sont même aujourd’hui des villes fantômes.

De Chicago à Santa Monica, nous avons aussi traversé 3 fuseaux horaires (GMT-6, GMT-7 et GMT-8) en parcourant plus de 3 500 miles alors que la Route 66 n’en compte seulement 2 448 dans son chemin le plus long (2 280 après avoir supprimé le crochet par Santa Fe en 1937). Cela s’explique par le fait que nous sommes allés au Grand Canyon, à Las Vegas et à San Diego, mais aussi par les nombreux demi-tours que l’on a dû faire pour trouver notre chemin ;). Avec tous ces kilomètres, on a passé environ 100 h dans la voiture, ou plutôt la voiture est restée allumée pendant environ 100 h, soit plus de 4 jours complets à rouler, outch. Bien entendu on a aussi fait le plein de d’essence assez souvent, une fois tous les 2 jours en moyenne et on a rendu la voiture avec 30 miles avant la panne sèche, on avait bien calculé notre dernier plein ;).

Quelques questions aux membres du voyage…

Quel état as-tu préféré ?

Cécile : Le Nouveau-Mexique, un côté très rafraichissant hispanique, avec ses maisons typiques, des vrais cœurs de ville et ses pueblos. Des gens d’une amabilité déconcertante. Jamais trop loin de l’ambiance texane, avec ses cavaliers et les ranchs au milieu d’une nature à tour de rôle pauvre en végétation puis d’un foisonnement à donner le tournis (ou presque). Zorro est au coin de la rue….
Paul : L’Arizona et le Nouveau-Mexique pour leurs parcs nationaux.
Frédéric : J’ai bien aimé le Texas. Nous sommes restés malheureusement qu’au nord (c’est la route…), mais je pense qu’il faudra faire un autre voyage vers le centre et le sud. Comme je l’ai dit là bas, j’ai eu l’impression que le Texas c’est un peu « l’Amérique dans l’Amérique« . Je m’explique. On connait tous les américains, ils sont très gentils mais ce sont les meilleurs en tout (c’est pas méchant). Et bien les Texans, c’est un peu pareil, ce sont les meilleurs des Américains. Cela va du slogan « Everything is bigger in Texas » à la forme des pancakes qui représente leur état ! Et j’en passe :).

Quel état as-tu le moins aimé ?

Cécile : Aucun.
Paul : Le Kansas car on y a passé seulement 1/4 d’heure.
Frédéric : Nous ne sommes pas resté très longtemps au Kansas. C’est également la route qui a choisi ;). Pour moi, l’état que j’ai le moins aimé est le Missouri. J’ai été un peu déçu de Saint Louis. Hormis la grande arche qui est plutôt impressionnante, le reste de la ville ne m’a pas très marqué.

Quelle est la « road-side attraction » que tu as le plus aimée ?

Cécile : Les géants le long des routes, pour le contraste saisissant entre la désolation des lieux et une envie d’attirer du monde sur un tronçon de route maintenant abandonné. Mais aussi le désir de montrer au monde l’innovation et les progrès vécus à cette époque. Ces géants montrent aussi le patriotisme jamais démentis des américains, qui sont capable d’unir leur force dans un même but (ex: le théâtre de Miami rénové uniquement avec des dons et en particulier ceux des habitants).
Paul : Je ne sait pas trop mais à défaut je dirais Cadillac Ranch.
Frédéric : Question difficile, pourquoi je l’ai posée !? On a vu tellement de choses que c’est difficile de se les rappeler toutes pour n’en choisir qu’une. Sur la Route, je dirai les parcs Painted Desert et Petrified Forest. Deux parcs en un qui sont magnifiques !

Quelle est la ville que tu as préférée ?

Cécile : Santa Fe (cf. première question), ou Las Vegas – la ville qui ne dort jamais (journées encore trop courtes) – ou encore Santa Monica – un vrai air de vacances.
Paul : Las Vegas bien sûr pour la joie de vivre.
Frédéric : Sans hésiter, de toutes les villes qu’on a traversées, Las Vegas. Dans cette ville, on a vraiment l’impression que tout est possible et l’ambiance est tellement folle qu’on ne peut pas la décrire. J’y retourne avec vous tous quand vous voulez ! Pour citer une ville sur la Route 66, ce serait Santa Fe. Son centre ville est vraiment magnifique et on a l’impression d’être ailleurs. C’est un peu l’image du Mexique que je me fais (en plus riche).

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué pendant ce voyage ?

Cécile : La couleur du ciel et les superbes nuages…
Paul : Les lignes droite plus longue que dans les Landes et la dimension de nos deux sauveurs.
Frédéric : C’est certainement une déformation professionnelle mais je le dis quand même. On connait tous Facebook et certains ont déjà entendu parler de Twitter en France. Là bas, le moindre magasin (resto, bar, fringue, …) possède ses pages sur Facebook et sur Twitter et le montre sur sa vitrine. J’ai peut-être été le seul à le remarquer mais c’est assez impressionnant.

Que retiendras-tu de ce voyage ?

Cécile : Les journées de 24 heures ne suffisent pas à faire toutes les merveilleuses choses dont regorge ce pays…
Paul : Des paysages magnifiques et immenses ainsi qu’une bonne cuite à Las Vegas !
Frédéric : Ce road trip nous a permis de découvrir une amérique un peu plus profonde que celle que je connaissais déjà. On a rencontré des personnes super gentilles et serviables. Et on a surtout fait un bon dans le passé au début du voyage. La première moitié du séjour, on se serait presque cru dans les années 50-60 avec les enseignes que l’on a croisées et les petits restaurants où on a mangés. Ensuite, c’était plutôt l’esprit sauvage et l’immensité des lieux avec les différents parcs naturels que l’on a visités.

Quelques questions que l’on m’a posées après notre retour…

T’aurais pu faire le même trip à moto ?

J’aurais bien aimé faire le même voyage à moto. J’espère bien un jour, dans quelques années pour voir si ça a beaucoup changé. Je pense qu’on ne voyage pas du tout de la même façon sur un tel road trip en voiture ou à moto.

Tout d’abord, on ne peut pas amener la même quantité de bagages : cela doit être beaucoup plus roots à moto.

Ensuite, il y a les chemins de terre qui sont parfois boueux. Certains sont déjà difficilement praticable en voiture (ça passe peut-être en 4×4) donc à moto, c’est carrément mission impossible. Si on veut faire le même trip à moto, il faut se résigner à prendre l’interstate beaucoup plus souvent.

Par contre, on doit se sentir beaucoup plus libre ! Tous les états que l’on traverse permettent de rouler sans casque, les cheveux au vent (chaud) et la peau au (coup de) soleil :) La première chose que je mettrais dans mon paquetage serait de la crème solaire ! On a croisé pas mal de motards et ils étaient tous brulés 😉 Certains conducteurs de voiture ont également bien pris sur les bras 😉 !

Elle est toujours praticable de bout en bout ? Pour les touristes ? :) Ou il y a des parties laissées à l’abandon ?

C’est une question assez compliquée en fait. La Route 66 n’est plus une route utilisée aux États-Unis. Il reste des morceaux de l’ancienne route, certains sont praticables (bitumés, pavés ou terre) d’autres ne le sont plus (laissés à l’abandon). Mais la grande majorité de la route a été refaite soit par dessus l’ancienne, soit juste à côté : ce sont soit des interstates, soit des routes. Par contre, plus on va vers l’ouest et plus il est difficile de trouver la route (il manque beaucoup de panneaux) ou alors c’est que l’interstate l’a remplacé (à partir de l’Arizona).

Il ne faut de toute façon pas se lancer sur la Mother Road sans (un minimum de) préparation. Elle est très difficile à trouver, il faut chercher à chaque coin de rue le panneau (touristique) de la Route. Les routes que l’on prend ne s’appelle pas souvent (voire jamais) 66. Nous avons principalement fait des recherches sur internet et imprimé des guides fait par des gens qui l’avait déjà faite. Une fois sur place, il ne faut pas hésiter de s’arrêter aux Visitor Information ou autres Tourist Information de chaque état pour avoir un plan de la route.

Peut-on avoir une idée du prix que ça a pu vous couter pour prévoir un budget ?

Il existe des formules tout compris pour faire la Route 66 proposées par les agences de voyages. Elles commencent toutes à partir de 1700 €, billets d’avion + hôtel + voiture compacte, pour une durée d’environ 14 jours.

Nous avons choisi de faire nous même notre voyage : on a choisi le nombre de jours (nuits), là où on voulait dormir, les hôtels, le type de voiture et l’avion. Au final ça nous est revenu un peu moins cher par personne.

Pour l’avion, il faut compter dans les 1000 € pour faire Paris – Chicago puis Los Angeles – Paris avec Air France en éco. Il existe aussi ces types de vols avec American Airlines, un peu moins cher et British Airways, un peu plus cher. Il y a peut être des vols moins cher si on s’y prend très longtemps à l’avance. Dans notre cas, on a pris nos billets d’avion un peu plus de 3 mois avant.

Concernant les hôtels, il est possible de se loger n’importe où à n’importe quel prix. Les motels sont les moins chers, les grands hôtels sont les plus chers (comme c’est bizarre). Le prix de la nuit est aussi beaucoup plus cher dans les grandes villes. Nous n’avons pas choisi les pires hôtels ni les meilleurs (sauf à Las Vegas ;)). Il faut compter un peu moins de 50 € pour une nuit pour 4 personnes dans une « petite » ville et environ 100 € pour la même chose dans une plus « grande » ville. Cela nous est revenu à peu près à 500 € par personne pour les 17 nuits en choisissant quand même un palace à Las Vegas pendant 2 nuits :D.

Pour la voiture, il faut savoir que comme vous ne faites qu’un « aller simple » Chicago – Los Angeles, vous allez payer des frais qui varient de $ 250 (chez Budget) à $ 1000 (chez Avis) à payer lorsque vous rendez la voiture. Nous sommes passés par un mandataire pour louer la voiture, AutoEurope. Ils travaillent avec plusieurs compagnies de location et leur prix est plutôt bien placé. Nous avons loué une voiture Full Size de type Dodge Charger (même taille qu’une 607 ou une C6) pour environ 500 € + $ 500 de frais d’aller simple à payer sur place (et à diviser par le nombre de personnes). Si on vous propose de payer le plein de carburant au départ, choisissez l’option, vous gagnerez un peu d’argent. Le prix du carburant varie de $ 2.60 à $ 3.80 environ pendant tout le trajet. Il reste en dessous des $ 3.00 jusqu’en Californie. On s’en sort donc largement avec $ 45-50 pour faire un plein d’essence.

Finalement, on arrive à peu près au même prix qu’en passant par une agence mais en ayant une plus grosse voiture et les hôtels que l’on veut ;).

Les différents sites web que nous avons utilisés

Guide :

Wikipédia : Articles sur la Route 66 en français et en anglais.
Vincent Desmonts : son carnet de voyage nous a bien servi !
Un site dédié à la Route : Historic66.com (en anglais).
Wikitravel : article sur la Route 66 en anglais.

Voyages tout fait (ça donne des idées) :

American Motors Travel : tous les voyages que vous voulez vers les USA et le Canada en voiture, à moto, …
Jetset Voyage : la fiche qu’il propose pour la Route 66.

Voiture :

Le site web d’AutoEurope.
Un autre site web de location : eLocationDeVoiture (celui-ci recherche sur plusieurs mandataires comme AutoEurope).

A propos de l'auteur

Frédéric DUPERIER

Je suis ingénieur logiciel "Full-Stack" dans la région de Genève. Je suis également entrepreneur et co-fondateur de Storyginal. Je suis passionné par la moto et je pratique différents sports comme le ju-jitsu, le tennis, le ski et le snowboard. Je joue également de la guitare et j’adore voyager !

  • [email protected]

    Merci de faire part de vos infos aux internautes.
    Je trouve les renseignements sur le budget et la location de la voiture notamment, très utiles!

    • http://www.frederic-duperier.com/ Frédéric DUPERIER

      Merci beaucoup pour votre commentaire. Je suis également en train de préparer un site web dédié à la Route 66 et aux petites astuces pour profiter pleinement du voyage. Je vous donnerai l’adresse dès qu’il sera en ligne.

  • Marie-Hélène à Madrid

    Merci beaucoup d’avoir la gentillesse de partager tout ça sur le net. Je pars fin septembre visiter mon fils qui est à Chicago et nous avions l’intention de faire une petit tour sur la route 66 (juste 4 jours) et vos renseignements nous semblent bien intéressants.

  • [email protected]

    C’est excellent, bien rédigé, complet et réuni toutes les informations qu’on met autrement beaucoup de temps à chercher en s’éparpillant sur plusieurs sites.
    Merci beaucoup, aussi pour le budget qui est essentiel

  • http://www.jet-lag-trips.com/ Christel

    C’est tellement un voyage fantastique que c’est très difficile d’en raconter tous les détails. J’ai adoré et je prépare à nouveau un départ là-bas !